Comment soulager un pincement discal ?

En cas de pincement discal, les traitements proposés par les médecins sont généralement assez classiques. Il s’agit de soigner le pincement discal par la kinésithérapie, les médicaments et par une opération chirurgicale quand cela est nécessaire mais il existe d’autres alternatives pour soulager vos douleurs. Voyons ces méthodes de soin de plus près.

Le traitement du pincement discal

La kinésithérapie  et la décompression vertébrale pour soulager un pincement discal

La kinésithérapie est le seul traitement qui peut soulager un disque pincé mais le processus est long et difficile pour le patient. Les muscles liés au pincement discal seront renforcés.
Il faut effectuer notamment des mouvements de décompression vertébrale. Il y aura distraction des disques vertébraux touchés par le pincement. Le disque sera étiré verticalement. Le sang et les fluides nécessaires à l’hydratation du disque seront aspirés et le disque pourra être réhydraté. La décompression vertébrale peut être effectuée chez le kinésithérapeute mais également chez soi grâce à des appareils comme le Nubax.

Comment fonctionne le Nubax, qui vous permettra d’étirer la colonne vertébrale chez vous  :

Le Nubax applique une force de décompression axiale sur la colonne vertébrale depuis le sacrum jusqu’aux épaules. Grâce à cette force de décompression, vous allez tout d’abord réduire et éliminer l’écrasement de vos racines nerveuses. Ensuite, vous allez renverser les pathologies affectant les régions lombaire et dorsale qui étaient responsables de cet écrasement. En savoir plus …

Nubax, fonctionnement de la décompression vertébraleVoir le NUBAX sur le site officiel

Le traitement du pincement discal par les médicaments

Le pincement discal peut être soulagé par la prescription de médicaments anti-douleurs. En cas de douleur trop forte, des injections dans la colonne vertébrale à base de corticoïdes peuvent être faites. Le problème des médicaments prescrits pour un pincement discal est que seule la douleur est traitée, le pincement discal n’étant pas résolu.

Si vous vous demandez comment soulager un pincement discal naturellement, vous pouvez vous tourner vers l’acupression. Cette médecine ancestrale venue de Chine utilise les mêmes principes que sa cousine l’acupuncture mais sans l’intervention d’aiguilles. Il s’agit d’effectuer des pressions sur des zones du corps de manière à stimuler la circulation sanguine et nerveuse, ce qui délivrera des endorphines et aura le même effet anti-douleur que certains médicaments chimiques. Vous pouvez vous tourner vers des professionnels de l’acupuncture ou la pratiquer chez vous sans aide en achetant un tapis muni de picots en plastique comme le tapis Champ de Fleurs. L’inflammation sera soulagée sans douleur et naturellement.

le tapis acupression
Essayer le Champ de Fleurs

La chirurgie pour soigner un pincement discal

Comme toutes les opérations du dos, celles ayant pour but de soulager le pincement discal sont lourdes et douloureuses pour le patient. Le premier type d’opération du disque pincé a pour objectif de décomprimer un nerf. Le patient sera peut-être soulagé pendant un moment mais la cicatrisation et la rééducation seront très longues. Parfois, les nerfs comprimés par un pincement discal sont trop endommagés, l’acte chirurgical ne soulage donc pas la douleur. Cette opération consistant à libérer le nerf, le cas de récidive est assez fort, le problème du pincement discal en lui-même n’étant pas traité.
La seconde chirurgie du pincement discal consiste à pratiquer une arthrodèse. Il s’agit de souder deux vertèbres entre elles de manière à supprimer la fonction du disque vertébral pincé. Elles peuvent parfois être retirées et remplacées par des prothèses. Irréversible, l’arthrodèse amènent souvent des complications par la suite comme par exemple l’accélération de la dégénérescence du disque au-dessous ou au-dessus de celui opéré et reporte donc le problème. Aussi, le patient ayant subi cette opération perdra de la flexibilité au niveau de la zone opérée. Lorsqu’une arthrodèse avec pose de prothèse discale est préconisée comme traitement du pincement discal, les complications peuvent être très nombreuses (élongations des nerfs pouvant mener à des paresthésies, dommages au plexus, lésions vasculaires…). La durée de vie de la prothèse peut également poser problème dans la mesure où les médecins ne savent pas vraiment quelle peut être sa longévité.

La plupart des traitements pour soigner le pincement discal agissent sur les symptômes sans vraiment régler le problème. La kinésithérapie avec notamment la décompression vertébrale semble être le seul moyen de soigner un disque pincé mais les efforts à fournir seront grands.