Pincement discal l5 s1 ou l4 l5 : les clés pour mieux les comprendre

Un pincement discal – causé par un disque intervertébral abîmé – peut se produire à n’importe quel niveau de la colonne vertébrale, des cervicales à la zone sacro-lombaire. Le corps médical distingue deux types de pincements principaux : le pincement discal L5-S1 et le pincement discal L4-L5.

Quand le disque intervertébral ne joue plus son rôle

Le disque intervertébral se situe entre deux vertèbres. Les disques intervertébraux ponctuent toute la colonne vertébrale, jouant le rôle d’amortisseur entre les vertèbres. Constitués d’un anneau de cartilage fibreux, ces séparateurs souples sont composés à 80 % d’eau. À cause du vieillissement, de la sédentarité, des sports violents ou encore de pathologies comme la discopathie dégénérative ou l’arthrose, ces disques se déshydratent et perdent leur capacité à absorber les chocs. Conséquence : un tassement qui peut provoquer un pincement discal.

Pincement discal L5-S1 : le plus fréquemment observé

Le pincement discal lombaire localisé entre la vertèbre lombaire L5 et la sacrale S1 est le plus couramment rencontré. De nombreux patients souffrent d’un pincement discal à cet endroit précis à cause du port de charges lourdes régulier ou de mauvaises postures répétées au quotidien. Les personnes exerçant certains métiers nécessitant des gestes de manutention sont davantage exposées au risque de pincement discal.

Le manque d’activité physique contribue à affaiblir les muscles du dos et à affecter la souplesse des articulations. Ce défaut de tonicité peut entraîner une dégradation de l’état des disques intervertébraux. La pratique de sports violents, comprenant des mouvements forcés en rotation par exemple, peut provoquer des lésions au niveau des disques intervertébraux. Néanmoins, la sédentarité et l’absence de pratique sportive sont souvent bien plus à l’origine de douleurs dorsales que le sport, comme le souligne l’Assurance Maladie.

Pincement discal L4-L5 : les lombaires touchées

Autre pincement discal fréquent : le pincement entre les vertèbres L4-L5, situé dans le bas du dos. La partie inférieure de la colonne vertébrale subit logiquement une énorme pression. Si le dos n’est pas suffisamment musclé ou s’il est trop et mal sollicité (port de charges lourdes), les disques intervertébraux se dégradent et n’assurent plus la protection des vertèbres. L’une des principales causes du pincement discal L4-L5 est la discopathie dégénérative.

Comment soulager les douleurs liées au pincement discal ?

Qu’il soit localisé en L5-S1 ou L4-L5, le pincement discal est très douloureux. Le protocole de soin comprend la prescription de médicaments, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et parfois des infiltrations (injections de corticoïdes). Ces actions ont un effet bénéfique uniquement à court terme. De plus, certaines personnes ne peuvent pas prendre ce type de substances du fait de contre-indications ou parce que leur organisme les supporte mal.

Parallèlement, la kinésithérapie est un mode de traitement qui aide à soulager la douleur. Lors de séances en cabinet (prescrites par le médecin), le patient est accompagné par le spécialiste dans la réalisation de mouvements et d’étirements adaptés à sa pathologie. Le recours à des méthodes douces complète la prise en charge médicale. Ainsi, l’acupression permet de soulager la douleur, en libérant de l’endorphine, hormone antidouleur naturelle. Cette technique héritée de la médecine chinoise consiste à appliquer une pression sur des points précis du corps, situés sur les méridiens d’énergie. Les tapis d’acupression sont le moyen idéal de profiter des bienfaits de l’acupression chez soi et à son rythme.

Sources :
Mal de dos et sport [Institut de recherche du bien-être de la médecine et du sport santé]
https://www.irbms.com/mal-de-dos-et-sport/

Mal de dos, la solution c’est le mouvement [Assurance maladie]
https://www.ameli.fr/assure/actualites/mal-de-dos-la-solution-cest-le-mouvement