La hernie discale foraminale

Comprendre la hernie discale foraminale

La hernie foraminale est un type particulier de hernie discale affectant le foramen intervertébral. Cette pathologie est plus grave qu’une protrusion discale, correspondant à l’usure normale du disque intervertébral.

La hernie discale : la défaillance des disques intervertébraux

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, près de 80 % des personnes sont touchées au cours de leur vie par le mal de dos, aussi appelé mal du siècle. L’origine des douleurs au niveau du dos peut être variée. Lombalgies, pincement discal, cervicalgie, cruralgie… Il existe un panel de pathologies différentes nécessitant un traitement et une prise en charge médicale bien distincts. La hernie discale est diagnostiquée lorsqu’une saillie du disque intervertébral est observée. À force de subir des pressions (notamment sur les lombaires) et à cause du vieillissement, le disque intervertébral s’assèche et s’abîme. Dans certains cas, il peut arriver que le noyau gélatineux du disque soit expulsé vers l’arrière. Il s’agit d’une hernie discale.

Extrêmement douloureuse, celle-ci est à distinguer de la protrusion discale. Cette pathologie concerne également les disques intervertébraux, assurant la protection des vertèbres, mais elle s’avère moins grave que la hernie discale. En effet, elle désigne la compression du disque par la vertèbre, causée par la dégradation de celui-ci au fil du temps.

Découvrir le Champ de Fleurs

Hernie foraminale : le foramen intervertébral touché

La hernie discale foraminale désigne une forme particulière d’hernie discale. Dans ce cas précis, le foramen intervertébral est touché. Le foramen intervertébral est un endroit précis de cette partie du corps, une cavité située entre les pédicules de deux vertèbres qui se succèdent. Plus simplement, c’est un trou localisé à l’arrière de chaque vertèbre. Les pédicules forment des structures osseuses, faisant partie intégrante des vertèbres.

Peu de personnes sont affectées par ce type particulier de hernie, qui affecte davantage les personnes de plus de 55 ans et davantage les hommes. Quelle zone du dos est principalement concernée par ce type de hernie ? Selon les statistiques, la hernie discale foraminale touche principalement les vertèbres lombaires L3 et L4.

Conséquences : de vives douleurs localisées au niveau des vertèbres concernées. Si vous souffrez du dos de manière intense et chronique, il est impératif de consulter un médecin pour réaliser un premier examen et établir un diagnostic. Si cela s’avère nécessaire, le praticien pourra prescrire des examens complémentaires comme une IRM ou un scanner.

Quelle prise en charge pour la hernie foraminale ?

Le traitement à mettre en œuvre pour la hernie discale foraminale est sensiblement identique à celui mis en place pour une hernie discale « classique ». Dans un premier temps, la prise de médicaments antidouleurs de type anti-inflammatoires non stéroïdiens peut permettre d’apaiser ou de diminuer les douleurs ressenties. Néanmoins, certains patients ne supportent pas la prise de ces médicaments ou sont concernés par des contre-indications.

Les séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie contribuent à soulager en profondeur les douleurs causées par cette pathologie. D’autres remèdes naturels comme l’acupression peuvent être utilisés. Par le biais d’une pression appliquée sur des points stratégiques, l’acupression permet de libérer une dose puissante d’endorphines, hormone antidouleur naturelle.