Protusion discale : Une anomalie qui vous causera bien des douleurs et souffrances

Que savez-vous de la protusion discale ? Souvent confondue avec la hernie discale, la protusion discale est pourtant tout à fait différente. Aussi, il peut être tout à fait intéressant de vous donner des explications pour vous permettre de faire vous-même la différence mais aussi afin de vous permettre de mieux comprendre comment vous pouvez vivre avec une protusion discale.

Zoom sur une anomalie anatomique du dos qui va toucher des disques lombaires.

La différence entre protusion discale mais aussi hernie discale

La protusion discale c’est une usure normale d’un disque lombaire. Car vous allez donc voir que votre vertèbre va tout doucement comprimer le disque. Ce qui fait qu’à terme le disque va déborder de chaque côté. Créant ainsi une protusion du disque.

Pour vous aider à vous y retrouver le mieux possible, il faut savoir que la hernie discale, beaucoup plus grave, est un disque qui sort de la vertèbre, de son emplacement.

On comprend donc qu’au cours des années, il y a de plus en plus de personnes qui ont une protusion discale et cela n’est pas forcément très grave. En effet, on observe des cas de protusion (aussi bien une protrusion discale l5 s1 qu’une protrusion globale du disque) y compris chez des individus qui ne souffrent pas spécialement de douleurs lombaires, sachez-le.

Mais on sait notamment qu’il y a des cas où la présence d’une protusion discale va aggraver des cas de sciatique, par exemple. Notamment d’un point de vue douleur et souffrance.

Les symptômes d’une protusion discale

Dans certains cas, on vous l’a dit, il n’y a aucune douleur qui accompagne une protusion discale. Cependant, on sait aussi qu’il arrive aussi que l’on ressente une douleur vive et profonde dans le bas du dos.

Il est même également possible que la protusion entraîne le pincement d’un nerf. Dans ce cas, vous allez alors vous retrouver avec une douloureuse cruralgie comme on appelle ce type d’affection. Aussi, cela va entraîner des douleurs dans le bas du dos, certes. Mais aussi dans les fesses, les jambes et ce jusqu’aux pieds.

Quels sont les traitements possibles à la protusion discale ?

  • Parlons tout de suite du protrusion discale traitement mais aussi et surtout de comment faire pour limiter les chances, ou plutôt les risques, d’apparition d’une protusion discale.

Pour cela, vous allez donc adopter une posture bien plus favorable. On vous explique. Ce qu’il faut faire c’est d’éviter autant de rester debout trop longtemps mais aussi d’être assis pendant une durée bien trop longue.

La pratique de certains sports peut aussi vous aider à avoir un dos en meilleure santé. C’est notamment le cas de la piscine (la natation) mais aussi le cyclisme (à condition d’être bien équipé).

  • Des traitements naturels contre la protusion ?

C’est l’option médicale que vous allez nécessairement devoir adopter dans le cas d’une protrusion discale mediane. On vous en parle car souvent les gens ne savent pas quoi faire et pensent que la douleur va s’arrêter d’elle-même.

Mais pas du tout, non. Souvent, les médecins (que vous allez consulter) vont vous prescrire potentiellement des anti-inflammatoires mais aussi pourquoi pas des antalgiques voire des myorelaxants. Le but ? Soulager le plus rapidement possible les douleurs lombaires relatives à la protusion discale dont vous souffrez. Mais ce n’est pas une solution de longue durée.

Alors, vous pouvez aussi être opéré pour corriger la protusion au laser. Cependant, côté traitement naturel, on vous recommande surtout de prendre des précautions simples.

À vous d’éviter de porter des charges un peu lourdes mais aussi de surveiller les positions et postures que vous adoptez. Il existe des façons de porter des cartons ou des choses lourdes et pesantes.

On sait aussi qu’avoir une bonne literie est importante. Car c’est comme cela que vous allez vous assurer que votre colonne vertébrale est bien droite.

En conclusion, vous savez donc tout. Vous savez bien que vous allez avoir plus que besoin de vous occuper de limiter la possibilité de souffrir d’une protusion discale. Il est important de vous dire que vous pouvez très bien ressentir des picotements dans les jambes, des faiblesses musculaires, etc. Car oui, la protusion discale peut dégénérer ou en tout cas entraîner des effets secondaires.