Pincement discal : La santé à la loupe, on vous dit tout sur cette affection

Si vous avez très souvent des maux de dos et des douleurs lombaires (dans le bas du dos, notamment) qui vous gâchent la vie. Alors, on vous parle de la possibilité de diagnostiquer ce que vous avez comme étant un pincement discal.
 

En effet, savez-vous ce qu’est un pincement discal ? Avez-vous une idée de ce que cela désigne comme réalité ? Mais aussi comment est-ce que vous pouvez aussi bien éviter d’en avoir un et comment limiter la douleur quand il est déjà trop tard?
 

Zoom sur le pincement discal, on vous en dit un peu plus ci-dessous, dès à présent. Bientôt, vous en saurez bien plus et vous aurez une bonne idée de la définition, des causes et des traitements possibles dans le cas d’un pincement discal.

Pincement discal : qu’est-ce que c’est ?

Un pincement discal c’est une affection au nom parlant et évocateur. Vous avez donc notamment une petite idée de ce qu’est qu’un pincement. Aussi bien un pincement discal l5 s1 qu’un pincement discal l4 l5. Une série de chiffres qui vous donne une explication des vertèbres qui sont touchées. Enfin, en tout cas, les médecins y comprennent quelque chose au moins. C’est déjà ça.
 

Un pincement discal c’est un disque intervertébral qui s’amincit de façon pathologique. Il y a des facteurs et des causes aggravantes que l’on vous présente ci-dessous après. Mais en tout cas le pincement discale est une forme de tassement discal, en d’autres termes.

Comment reconnaître les symptômes d’un pincement discal ?

Mais alors quels sont les pincement discal symptômes ? On vous parle notamment avant de la possibilité de limiter les facteurs aggravants.
 

On sait notamment que les personnes qui ont pour habitude de porter des charges bien trop lourdes ont plus de chances d’avoir un pincement discal.
 

Le plus souvent c’est pincement du disque l5 s1 que l’on diagnostique. On vous en parle aussi car c’est dans le bas du dos. Mais il est également possible qu’en dehors du pincement disque l5 s1 vous subissiez un pincement discal dans la région cervicale mais aussi dorsale ou lombaire. Bref, vous pouvez avoir un pincement discal qui concerne plusieurs disques et diverses zones de votre dos.

Comment soulager un pincement discal ?

Quel est le pincement discal traitement ? On vous en dit un plus ci-dessous sur les traitements mais aussi les solutions qui peuvent vous aider à limiter la douleur liée à un pincement discal.

  • En prévention, vous devez impérativement tenter dans la mesure du possible de limiter le plus possible les risques de pincement l5 s1.


 

Pour cela, vous allez donc éviter de porter des charges trop lourdes. Et ce, encore plus de façon répétée.

On vous recommande aussi d’apprendre à soulever des charges mais aussi à vous agenouiller, à vous asseoir de la meilleure façon.
 

Cela dit, sachez cependant que le pincement discal l5s1 ou celui d’un autre disque intervertébral peut aussi être la suite d’un vieillissement prématuré de vos disques.

  • La prescription d’anti-inflammatoires.

Si vous le souhaitez, il est important aussi de dire que vous allez pouvoir recevoir de la part de votre médecin traitant des anti-inflammatoires et autres anti-douleurs.
 

C’est simple. C’est une solution immédiate qui vous permet de soulager la douleur liée au pincement l5 s1. Mais il existe pourtant peut-être une autre solution ?
 

  • Et la kinésithérapie ? C’est une bonne façon de limiter l’apparition d’un pincement l5 mais aussi de tout autre type de pincement discal.


 

C’est ainsi que vous pourrez travailler et cela vous permettra notamment d’éviter que le pincement discal ne dégénère en cruralgie. C’est-à-dire de limiter les risques que les nerfs soient comprimés.

En conclusion, vous avez donc désormais toutes les clefs pour comprendre le pincement discal. Mais aussi pour savoir à quoi sert les traitements possibles, qu’il s’agisse aussi bien d’anti-douleurs mais aussi des séances chez le kinésithérapeute.
 

De plus, ajoutons également, pour finir, que vous avez la possibilité dans des cas avancés et graves de pincement discal d’avoir recours à une chirurgie. Tout cela sur l’accord, et l’initiative, de votre médecin, vous vous en doutez. C’est une solution qui est adoptée quand le pincement discal entraîne le pincement, douloureux, d’un nerf notamment.